Volg  

Alors vint le printemps - le 12/12/2013

door Les Coqs en Selle op maandag 15 juni 2015 13:25

Il s’en est passé des choses depuis que nous nous sommes quittés. Au menu d’aujourd’hui : les splendeurs des glaciers perito Moreno, du mont Fitz Roy, une balade au cœur d’une estancia patagonienne et le récit de notre galère pour repasser au Chili…

Acte 1 – Le Perito Moreno (160km)

Mercredi 20/11. Après 1 jour de repos à El Calafate, où nous avons montré aux argentins que nous aussi les coqs avions la passion du ballon rond, nous prenons la route de ce glacier très réputé, à 80km.

Nous savourons une dernière glace artisanale pour nous mettre en condition puis prenons instantanément la route du glacier en fin d’après-midi. Nous campons à l’entrée du parc, à une cinquantaine de kilomètres. Un temps idyllique sous les premiers éclats du soleil printanier et un vent qui nous épargne exceptionnellement. Le compteur affiche ainsi un joli 23°, la route est magnifique et ces belles journées sont longues de 17h. Que demander de plus ? Le moral est au beau fixe. Les nombreuse voitures et cars de touristes nous abreuvent de leurs coups de klaxons et nous prennent en photo : amusant de constater que 2 coqs en vélo soient devenus une telle attraction. Bref, après moins de 3 heures de vélo, nous voilà déjà au bord d’une petite rivière qui nous sert de source pour faire cuire notre riz.

Dès le lendemain matin, nous entrons au sein du parc. [L’entrée est payante dans les principaux parcs nationaux en Argentine et au Chili. Mais c’est aussi le coût de parcs très bien entretenus: ici 130 pesos argentins ($) soit 16€ pour les étrangers au taux officiel (vs 50$ pour les argentins et 20 pour les locaux).] Une belle route sinueuse d’une trentaine de kilomètres nous mène au glacier, inscrit au Patrimoine Mondial de l’Unesco. Premier constat : nous ne sommes clairement pas seuls, quoique bien dispersés puisque les « balcons » qui longent le glacier sont longs de près de 4km. Et pour cause : les milliers de pics du glacier mesurent 60 mètres de haut et s’étalent sur 5km en largeur et 14km de profondeur : époustouflant !

Ici des mini-trekkings sur le glacier sont organisés moyennant un certain budget et des sensations fortes. La visite peut s’effectuer en bateau également mais nous nous contenterons de la vue des balcons et nous ne regrettons rien. Car nous entrons dans ce qu’on pourrait qualifier une « galaxie de glace » bleutée qui lui donne cette touche si particulière. Une galaxie qui vibre et résonne au rythme de ses chutes de glace. Le réchauffement climatique y est pour quelque chose et celui-ci ne cesse d’avancer (de 2 à 3 mètres par an tout en diminuant d’autant de hauteur). Dommage, même s’il faut reconnaitre que l’écho de ces chutes offre toutes les 1/2h un spectacle (triste mais) retentissant... Lire plus

|

Voeg commentaar toe

archief

Meer…

Plaats ook een bericht   Laad meer  

Catena : de one stop cycling community

Ontvang onze nieuwsbrief

Partners…

Birzman Q-Cycling
Merida Centurion
Merida Q-Cycling
Birzman Q-Cycling
Merida Centurion
KBWB