segui  

Mendoza : une semaine au rythme des locaux et de GRIDO

da Les Coqs en Selle il Monday 24 August 2015 15:27


Victoria, notre hôte, devait nous accueillir deux nuits mais nous sommes toujours chez elle une semaine jour pour jour après notre arrivée. C’est que le courant doit bien passer entre nous… Elle parle un peu français et a travaillé comme animatrice radio. Plutôt active socialement, elle habite en colocation avec sa sœur Laly et a fait un long voyage de 6 mois en Europe pendant lequel elle s’est logée exclusivement par le biais du Couchsurfing. Elle sait donc se montrer bonne hôte et nous a en quelque sorte invité à se mettre à son rythme pendant notre séjour. Nous n’en demandions pas tant et étions avides de sensations « urbaines » pour nous changer un peu ! Après avoir consacré l’après-midi de notre arrivée à la lessive, la sieste et la toilette, nous l’avons suivi à un concert dans un lieux/bar alternatif de la ville. La soirée s’est déroulée dans la bonne humeur générale, il s’agissait d’un véritable concert mais on sentait bien que n’importe qui aurait pu s’inviter à jouer quelque chose sur scène sans problème. Forcément notre ami Yo ne s’en serait pas privé puisqu’il est coutumier du fait ! Alors Yo ça aurait été quoi ? Rythm is love de Keziah Jones ? Est-ce que c’est ça ? de -M- ? Une fois le concert fini, et faute de Yo pour nous ambiancer un peu, s’est installé l’un de ces moments de flottement où personne ne sait réellement quoi faire, où aller continuer la soirée et l’heure avançant, 2h30 à nos montres, les valeureux coqs en selle prirent une décision tranchée pour affirmer un peu leur personnalité au groupe : aller manger une glace chez GRIDO !

Couchés à 6h au final mais réveillés relativement tôt, nous avons mis la journée, du lendemain à profit pour nous balader dans la ville. Nous ne le savions pas encore à ce moment mais nous avons parcouru ces rues à vélos des dizaines de fois depuis. Le système nord-américain des « blocs » de rues, toutes perpendiculaires, s’applique également à l’Amérique du Sud tant et si bien qu’il serait difficile de se perdre, mais de là à connaître la ville comme nous la connaissons maintenant, peu de touristes peuvent s’en targuer. Le soir, Victoria nous emmena à la découverte de quelques-unes de ses bonnes adresses. Nous avons commencé par un concert de punk-rock rafraichissant au Blah Blah Bar et pour poursuivre par une sortie plus « dansante » dans un bar/boîte aux accents très latinos. Cumbia ! C’est simple : cette soirée a été la meilleure depuis le début du voyage ! Ceux d’entre vous qui nous lisent régulièrement savent que notre vie sociale nocturne est plutôt inexistante, mais on vous assure qu’objectivement le Rumbo Perdido bar c’est vraiment super ! Quelle sensation donc, après trois mois plutôt « calmes », que d’entrer dans une salle pleine, tout le monde dansant au rythme d’une (bonne) musique, forte, rythmée, rapide… nous avons été pris par surprise et avons totalement surfé la vague de la soirée ! Couchés 6h30 après un bol de céréales. Ça nous a rappelé de bons souvenirs ! Yo, envie de te cuisiner un croque-monsieur ? ;-)

Le lendemain, dimanche, réveil à midi pour faire un brin de toilette et filer vite avec Victoria car nous avons été invités à l’asado familial. Institution argentine au même titre que le foot, il s’agit d’un barbecue version XXL qui se tient le dimanche midi et qui réunit famille et/ou amis. Là encore nous avons été gâtée car nous attendions cette occasion depuis notre arrivée en Amérique du Sud et elle a enfin été concrétisée de bien belle manière, au bord d’une piscine et entouré d’oliviers. Les guides touristiques en parlent tous : se faire inviter à un asado c’est l’occasion de goûter des viandes délicieuses et aussi de d’assister à un moment de vie des argentins. Et c’est exactement ce qui s’est passé. Jusqu’au soir, nous avons beaucoup parlé de notre voyage à la charmante famille de Victoria, tous curieux de notre expérience et se pressant de nous donner des informations précieuses pour la suite des évènements. Mais nous nous sommes également beaucoup tus, écoutant en douce les conversations des frères et sœurs qui se titillaient gentiment, les conseils avisés des anciens aux plus jeunes et vu les émerveillements de tout le monde devant les progrès de la nièce de Victoria, 1 an et 8 mois et petite dernière de ce charmant petit monde. Tout ceci dans un cadre champêtre magnifique et paisible, il était difficile de trouver un moyen de finir la soirée sur une touche aussi agréable, mais nous l’avons trouvé : GRIDO !

De plus au cours de cette journée nous avons également trouvé le temps de mûrir notre réflexion sur un challenge auquel nous pensions depuis plusieurs semaines. Cette idée, nous en avions déjà parlé avec Clément le français avec qui nous avons notamment passé Noël et Nouvel An, ainsi qu’avec des hollandais qui ont fait du rafting avec nous et qui avaient relevé le défi. Cette idée, c’est de faire l’ascension de l’Aconcagua, la montagne la plus haute de tout le continent américain, culminant à 6962 mètres au-dessus du niveau de la mer. 2150 mètres au-dessus de notre Mont Blanc donc et à seulement 200km de Mendoza qui de fait est le point de départ des expéditions qui se lancent à son assaut. Une occasion unique, non ?... (Lire plus)

|

Aggiungi il tuo commento

Catena : la comunità ciclistica unica.

rimanete aggiornati

sponsor…

Birzman Q-Cycling
Merida Centurion
Merida Q-Cycling
Birzman Q-Cycling
Merida Centurion
KBWB